Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient par Sigmund Freud

Voici le premier ouvrage léger que je lis de Sigmund Freud, léger  dans le sens ou le sujet traité n’est pas vraiment en lien avec le domaine psychiatrique. L’auteur vous proposera de plonger dans l’univers des différents jeux de mots afin d’expliquer de manière psychologique leur formation et effet. Continuer la lecture de « Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient par Sigmund Freud »

Et toc ! Le meilleur des réparties…. pour moucher les emmerdeurs, les cons d’Olivier Clodong

Petit livre où l’auteur regroupe un certain nombre de phrases à utiliser dans diverses circonstances dans le but de moucher son adversaire oralement. Autant vous dire que cela ne fait pas vraiment dans le tact et ne peut pas vraiment s’allier à la communication non violente. Au contraire cet ouvrage si vous utilisez ses phrases risque de faire augmenter les tensions de manière extraordinaire. Continuer la lecture de « Et toc ! Le meilleur des réparties…. pour moucher les emmerdeurs, les cons d’Olivier Clodong »

L’avenir d’une illusion de Sigmund Freud

Énième ouvrage traitant de la religion, cette fois-ci vu par un psychanalyste, le livre commencera par situer l’homme au sein de la civilisation puis s’engouffrera dans ce sujet qui à vraiment du coûté une fortune en encre.  Celui-ci valide le concept d’acceptation par de la masse par attraction gravitationnelle de l’opinion externe. Continuer la lecture de « L’avenir d’une illusion de Sigmund Freud »

Essais sur la religion de John Stuart MILL

Décidément, la religion est toujours malmenée par les intellectuels  de tout temps et de toute nation. En fait il apparaît que quand un Sapiens intellectuellement évolué se met à réfléchir puis à écrire sur le thème d’un dieu créateur de toute chose cette entité se transforme en vulgaire courant d’air sous le feu des projecteurs scientifiques. Bien que je commence à en avoir ma claque, de donner de l’importance à ces 3 livres religieux qui ne sont que balivernes en faisant la critique de livres expliquant finalement ce qu’une majorité d’êtres doués de raison sait déjà, je dois avouer que j’ai réussi à grappiller de superbes concepts issus de l’ouvrage de John. Continuer la lecture de « Essais sur la religion de John Stuart MILL »

Les Conséquences économiques de la paix de John Maynard Keynes

L’ouvrage paru à la fin de la Première Guerre mondiale ou les alliés victorieux de l’Allemagne se disputèrent les bénéfices qu’ils allaient pouvoir tirer du vaincu. John avec ce détachement partisan anglaxon qu’on leur connaît quand il s’agit d’écrire sur de grands sujets nécessitant pragmatisme et rigueur se mit à contester les traités existants. Continuer la lecture de « Les Conséquences économiques de la paix de John Maynard Keynes »

Entretenir sa maison en 10 leçons de Bruno Duquoc

Ouvrage pratique pour comprendre les principales causes de désordre structurel d’une maison ancienne et mettre en œuvre un plan d’action ayant pour but leur résolution. Cet ouvrage est très bien organisé et passera donc au crible tous les facteurs pouvant influer de manière négative sur votre maison ( voir parfois de manière positive. ) Continuer la lecture de « Entretenir sa maison en 10 leçons de Bruno Duquoc »

De la liberté de John Stuart Mill

Autant pensais je trouver vertu et piété dans le nouveau et ancien testament (pour ne citer qu’eux) sans en déceler la moindre trace, autant je découvris pour la première fois dans un livre un concentré de sagesse et de bienfaisance par pur hasard. Hasard ? Pas tant que cela, John Stuart Mill est cité un nombre incalculable de fois dans de nombreux ouvrages et cela m’a donné envie de découvrir ce philosophe qui pour le coup m’a fasciné. Continuer la lecture de « De la liberté de John Stuart Mill »

Contribution à la critique de l’économie politique de Karl Marx

En commençant ce livre, j’avais un peu peur de retomber dans le négationnisme économique et le partisanisme que j’avais pu observer dans l’ouvrage « Das Kapital » du même auteur. D’autant plus que cet ouvrage est d’après un historien la première version incorporée ultérieurement dans l’ouvrage du capital d’où le sous-titre de celui-ci. Et je fus surpris, voire estomaqué, j’aurais dû lire ces ouvrages dans l’ordre chronologique. Je rencontre ici un Karl Marx neutre, brillant vierge de toute chaîne partisane, bref un livre de la même qualité technique que celui d’Adam Smith ou Alfred Marshall. Je fais ici la critique de l’ouvrage intégral + les différents fragments, annotations et brouillons retrouvés par les historiens. Continuer la lecture de « Contribution à la critique de l’économie politique de Karl Marx »

Analyse stratégique de Gerard Garibaldi

 Un ouvrage comme on aimerait en voir plus souvent, malgré le fait que nous soyons début septembre, j’ai regardé par la fenêtre pour voir s’il ne neigeait pas, en effet, l’auteur de ce livre d’économie stratégique est français et professeur enseignant à l’essec. Je dois avouer que je ne suis pas du tout habitué à lire un ouvrage économique d’une telle qualité émanant d’un écrivain francophone, la plupart préférant patauger dans un pseudo marxisme décorrélé de toute réalité. Continuer la lecture de « Analyse stratégique de Gerard Garibaldi »

Le Capital (Das Kapital) Karl Marx

Voilà l’ouvrage majeur de Marx ayant tant influencé au niveau économique et dogmatique les divers partis politiques du monde se réclamant du socialisme ou du communisme. Que cela soit bien clair dés le début, je ne fais pas la critique de l’ouvrage synthétique de poche, mais celle de l’œuvre entière composée des 3 livres et de l’intégralité des sections qui la compose, autant vous dire que nous allons plonger dans les abysses du misérabilisme. Continuer la lecture de « Le Capital (Das Kapital) Karl Marx »