Power : Les 48 lois du pouvoir de Robert Greene

Digne suite et fusion du Prince de Machiavel et de l’art de la guerre de Sun Tzu. Cet ouvrage est tout simplement une des perles de la littérature contemporaine, non pas pour sa dialectique, mais pour l’organisation, la densité des propos, mais aussi par un travail de recherche de l’auteur digne d’un grand archéologue.

Ce livre traite des grands faits d’hommes de pouvoir de tout temps et de toute civilisation, les erreurs, mais aussi les réussites de ces mêmes personnages.

Le livre est donc comme son titre l’indique décomposé en lois ou vous sera proposé des exemples de respect et non-respect de cesdites lois ainsi que de leurs explications et décryptages.

Même si ces lois ne sont évidemment pas immuables étant donné la complexité de la structure civilisationnelle humaine, il n’en est pas moins que de comprendre l’intégralité de ces mécanismes et principes qui vous seront fort utiles dans votre vie de tous les jours.

Très enrichissant d’un point de vue historique nous y apprendrons une partie non négligeable des manœuvres et bassesses de nos contemporains qui menaient royaumes et états.

Un livre marquant ou le lecteur se délectera de perles historiques du début à la fin du livre. Un grand bravo a l’auteur pour ce travail de fourmis puis pour cette synthétisation remarquable.

Les faits évoqués à l’intérieur de ces chapitres vous permettront de mieux comprendre les actions des différents pouvoirs en place, car comme l’a mentionné Mr Machiavel : l’histoire et les stratagèmes de répètent inlassablement et sont d’une troublante similitude.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.