Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études de Olivier Roland

Ce livre est une perle pour tout être désireux d’entreprendre et d’optimiser son avenir plutôt que de le subir. À travers toute une série d’exemples pratiques que l’auteur a mis lui-même en place pour réaliser ses objectifs, nous plongerons avec délectation dans le monde de la pro activité et de l’optimisation globale.

L’auteur va à travers une multitude d’exemples dresser un constat alarmant de l’école qui ne permet pas selon lui de devenir réellement performant, il insistera sur le fait que le vrai apprentissage commence à la fin de ses études, cela n’est pas sans rappeler le chapitre sur le traité de neuro sagesse d’Idriss Aberkane où il confronte nos facultés cognitives en complète dissension avec le système noté d’apprentissage actuel. Au travers de ces lignes, il va donc nous proposer une multitude d’outils pour continuer (ou commencer) à apprendre et progresser tout au long de notre vie afin d’atteindre une performance de vie acceptable et digne.

Ce livre est au-delà du concept personnel ou professionnel, il proposera un style de vie global basé sur la délégation de tâche ainsi que sur une productivité maximale en un minimum de temps dans le but d’acquérir une liberté temporelle jusque-là inégalée.

Ouvrage indispensable à toute personne voulant monter une entreprise bien ancrée dans son époque qui devienne un salut plutôt qu’un fardeau ingérable, chronophage et anxiogène.

Voilà un auteur bien généreux de partager toutes ses combines et recherches sur la productivité afin d’en faire partager ses semblables, quelques grains de sable peuvent parfois changer radicalement une existence. Il est aussi plaisant que notre artiste ne s’enfonce pas dans de fumeuses théories inexploitables, mais reste uniquement ancré dans le fonctionnel et le pragmatisme. Voilà donc un bel exemple de Pareto, cet ouvrage fait parti des 20 % qui vous apporteront 80 % du savoir, plutôt difficiles à débusquer en ces temps troublés voir troublant.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *