L’Art de la Guerre de Sun Tzu

Ce livre s’adresse en premier lieu à des chefs de guerre ayant pour mission de mener leurs armées à la victoire et défendre par la même occasion les intérêts de leur souverain. Nous y apprendrons toutes les subtilités acquises par l’auteur en matière de stratégies de combat, de gestion des ressources, d’utilisation à son profit du type des milieux naturels et des relations humaines avec ses subalternes.

Cet ouvrage à lui seul est déjà complet, mais mérite d’être combiné au « prince » de Machiavel ainsi que « L’homme de cour » de Balthazar Gracian.

Une partie du livre au travers de différentes maximes vous donnerons bon nombre de clés pour accroître votre leadership, les valeurs humaines principalement défendues ici sont ruse et prudence, contrairement à l’image que l’on se donne de cet ouvrage, le combat armé ne sera à utiliser qu’en dernière solution en ayant pris soin de connaître le maximum de paramètres liés à celui-ci.

Bien que ce manuel soit un véritable tutoriel pour guerroyer dans les meilleures conditions possible, le lecteur pourra au travers des stratagèmes énoncés les transposer dans certains cas à l’intérieur de la sphère civile actuelle. En particulier les observations sur la relation du général à l’égard de ses troupes ainsi qu’a la gestion globale de celles-ci. N’oublions pas que ce livre fut écrit par un leader de niveau avancé pour d’autres leaders. Des clés de croissance dans ce domaine y sont donc parsemées, la plupart des leaders en devenir n’ayant pas eu le privilège de mener des armées au combat et d’en tirer victoire.

Malgré un titre querelleur, cet écrit contient de quoi accroître sagesse et vertu chez le lecteur au travers d’exemples basés sur de rudes expériences au combat ou l’erreur fut souvent prémices au trépas.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *