Les structures sociales de l’économie de Pierre Bourdieu

Livre à dominante économique ayant pour thème de surface l’immobilier, nous y découvrirons le parcours complet de l’achat d’une maison neuve avec terrain avec une description détaillée de chacun des agents connus prenant part au processus, du client au promoteur en passant par la commission au logement jusqu’à la direction générale de l’équipement.

Seulement ce thème qui est l’achat d’une maison sur plan servira à démontrer tout au long du livre une thèse économique qui n’est autre que l’influence des champs dans le monde de l’analyse économique. Il sera démontré ici qu’une transaction entre deux agents ne peut servir à établir une tendance étant donné que cettedite transaction est influencée par de multiples champs externes.

Nous découvrirons au travers du thème de surface la multitude de facteurs pouvant intervenir de façon directe ou indirecte dans le processus qui mène au choix et à la conclusion d’une transaction. L’auteur à voulu par là démontrer que la finance purement mathématique ne prend que rarement en compte cette multitude de facteurs interdépendants les uns des autres s’isolant au fur et à mesure de la réalité jusqu’à entrer dans une bulle hermétique. L’aspect social et individuel rend donc toute théorisation mathématique d’un ensemble de transactions d’un secteur donné assez complexe et parfois complètement fausse. Nous admettrons qu’il sera tout de même possible de dégager des tendance, mais relativement succinctes. L’analyse financière devra donc prendre en compte pour être le plus juste possible une multitude de facteurs sociaux tantôt locaux, nationaux, internationaux, pécuniaires, culturels, politiques, etc. La description des « champs » y sera longuement décortiquée, car finalement, cet ouvrage a pour but de démontrer leur importance pour obtenir des résultats d’analyse financière plus justes. Nous apprendrons aussi comment un agent via son capital numéraire, scolaire, social ou culturel peut influer et faire croître le champ dont il fait partie.

Il en résulte un ouvrage très intéressant sur les effets économiques d’interdépendance lors d’une transaction quelconque, car bien qu’il soit ici question d’achat de maison, les principes généraux de champs peuvent eux s’appliquer à l’intégralité des processus économiques et sociaux.

En conclusion, si vous comprenez ce livre, vous serez capable de prendre en compte plus de facteurs interdépendants lors d’une analyse financière, mais qu’il est impossible de pouvoir tous les prendre compte au vu de la complexité de nos sociétés.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.