Ancien testament

L’Ancien Testament est un ensemble de livres qui constituent la base de la religion judéo-chrétienne, mais aussi musulmane, car considérant ses écrits comme des livres saints. Il commencera par la genèse ou la création du monde par un dieu qui fut vite exaspéré du comportement de ses créations voulant croquer du fruit de la connaissance. S’en suit une série d’actes odieux des êtres humains qui fâchèrent encore plus le divin qui finit par les punir via un déluge les décimant presque tous.

S’en suis dans les livres des prophètes le début des aventures du peuple juif avec Moise, premier grand héros et leader de l’ouvrage qui sortis le peuple juif de l’affliction en terres égyptiennes. Une grande épopée de ce peuple commencera alors. L’Ancien Testament relate surtout l’avancement civilisationnel du peuple hébraïque constitué à l’époque d’une multitude de petites tribus qui s’unifièrent grâce à cette religion. On comprendra vite pourquoi plus tard les autres peuples comme les Romains ou les Arabes adoptèrent leur propre version de l’ouvrage saint, en effet, seuls sont glorifiés les tribus d’Israël, le reste du monde étant considéré comme impie.

Nous assisterons au travers des écrits à la construction du peuple d’Israël, des lois, impôts, formations cadastrales. Malgré l’aide d’un dieu puissant cela n’empêchera pas ce peuple de se comporter comme l’intégralité de ses semblables, mais aussi de subir ces mêmes comportements. Car dieu ou non, des humains restent des humains et nous assisterons à des milliers de querelles, guerres, fourberies entre tribus, clans ou empires le tout saupoudré d’actes divins et de bonnes sagesses. Nous comprendrons que c’est surtout un dieu des armées, l’entité divine permettant de créer une meilleure interdépendance entre les soldats (cf. Sapiens : une brève histoire de l’humanité).

En effet Dieu ici est le ciment de la société juive, ayant permis de souder les tribus et d’avoir un socle commun, et ce ne fut pas sans peine, car il est très souvent relaté la concurrence de cultes diverse tout au long des livres. Un grand nombre d’histoires au sujet de personnages importants de ce peuple y seront comptées, c’est finalement aussi un livre d’histoire romancé à la gloire d’Israël.

Évidemment dans les livres des sagesses ou autre, l’Ancien Testament tentera des Persée philosophiques ou de bons sens afin de créer une base de valeurs communes. Les écrits s’arrêteront à peu près au moment de la rencontre du peuple juif avec les Romains avec qui ils firent alliance avant de se trouver sous l’affliction de ceux-ci.

À la fin de l’ouvrage, nous comprendrons pourquoi les Romains ont quitté leurs divinités ancestrales pour la chrétienté, en effet, les princes romains observèrent à quel point ce peuple était uni, indissociable de leur religion et prêt à mourir pour elle, même sous la torture. Les Romains virent en cela un ciment de cohésion parfait pour construire un empire vaste et puissant comprenant des sujets aux cultes originels diverses fortement interdépendant rallié à une nouvelle cause universelle.

Au final voilà un superbe livre d’histoire, très bien écrit qui nous aide à mieux comprendre notre civilisation, attention, c’est un ouvrage monumental où il vous faudra bien 4 mois pour en venir à bout. Il n’est pas nécessaire d’être croyant pour trouver ces livres intéressants.

 

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *