Analyse stratégique de Gerard Garibaldi

 Un ouvrage comme on aimerait en voir plus souvent, malgré le fait que nous soyons début septembre, j’ai regardé par la fenêtre pour voir s’il ne neigeait pas, en effet, l’auteur de ce livre d’économie stratégique est français et professeur enseignant à l’essec. Je dois avouer que je ne suis pas du tout habitué à lire un ouvrage économique d’une telle qualité émanant d’un écrivain francophone, la plupart préférant patauger dans un pseudo marxisme décorrélé de toute réalité.

Mais voilà, l’auteur nous plongera dans les méandres de la stratégie d’entreprise dans le but de nous munir d’outils augmentant grandement notre discernement dans l’analyse de notre environnement. Cet ouvrage s’adresse aux décideurs, car l’intégralité de ses lignes aura pour but de vous faire prendre les bonnes décisions au bon moment.

L’auteur est très influencé par un certain Michael Porter que je vais m’empresser de lire ainsi que par la culture d’entreprise japonaise, contrairement à des ouvrages comme celui d’Adam Smith ou Alfred marshal, celui-ci restera focus sur l’entreprise et son système de gouvernance.

Ce livre est une merveille, très bien écrits regorgeant d’information utile pour mener à bien son business. Des exemples concrets de stratégie d’entreprise adoptée par de grandes multinationales y seront analysés et décortiqués dans le but d’apporter encore plus de clés décisionnelles au chef d’entreprise.

Pour conclure ce livre est une mine d’or et ce monsieur me réconcilierait presque avec le monde scolaire, ce genre de personnage devrait enseigner des le collège afin de préparer à la réussite les jeunes cerveaux attirés de manière précoce par le monde des affaires ce qui éviterait un grand nombre de décrochages scolaires d’enfant ne voyant aucune utilité à mémoriser des données n’ayant aucune corrélation avec leur objectif de croissance entrepreunariale.

Un grand bravo Mr Garibaldi, vous avez écrit un chef-d’œuvre.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.