De la liberté de John Stuart Mill

Autant pensais je trouver vertu et piété dans le nouveau et ancien testament (pour ne citer qu’eux) sans en déceler la moindre trace, autant je découvris pour la première fois dans un livre un concentré de sagesse et de bienfaisance par pur hasard. Hasard ? Pas tant que cela, John Stuart Mill est cité un nombre incalculable de fois dans de nombreux ouvrages et cela m’a donné envie de découvrir ce philosophe qui pour le coup m’a fasciné.

Rien à voir avec un Schopenhauer, un Nietzsche ou un Descartes. Mr Stuart Mill est un pragmatique avec cette neutralité toute anglo-saxonne qui pousse l’auteur à visualiser l’environnement étudié depuis une hauteur que peu de continentaux ont réussi à atteindre.

Cet ouvrage traite de la liberté de l’homme au sein de la société. L’auteur tentera de la définir puis de la placer dans le contexte sociétal. Il y dépeindra les problèmes que celle-ci est susceptible de rencontrer face à l’idéologie de masse, le despotisme, la démocratie et bien d’autres encore. L’auteur ne reste pas fixé sur le sujet de la liberté même s’il revient toujours sur le fil conducteur, en effet il argumentera sur la différentiation émanant d’êtres originaux au sein d’une masse uniformisée d’où émerge la plupart des grands concepts de ce monde, mais aussi sur la plaie bureaucratique nuisant à la mutation d’une nation en passant par la place de l’état au sein de la société libre. Un passage fascinant est celui de l’obtention de fragment de vérité au travers de la mise en confrontation de partie idéologique adverse, nul doute que ce concept bien que déjà partiellement appliqué par mes soins sera maintenant exploité à outrance dans le but de m’approcher le plus possible du « juste ».

Ce livre est une perle posant les fondements de la liberté ainsi que les bases du développement personnel, mais aussi celle de la place du commerce et des sociétés marchandes au sein de la société libre. Un vrai concentré de sagesse exposé avec une déconcertante humilité.

Un livre émouvant dont quasiment plus aucune nation  ne suit les conseils avisés.

Partager cette critique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *